2 Comments

  1. Morel says:

    25 avril 2017 at 17 h 48 min

    Bonsoir,

    Si je puis me permettre, ayant travaillé sur Constance de Salm, votre article contient un certain nombre d’erreurs.
    Elle s’appelle Constance-Marie de Théis.
    Elle s’est mariée en 1799 avec Jean-Baptiste Pipelet de Leury (et non Scury…)
    Elle est inhumée au cimetière de Montparnasse.

    Aussi, dans les Epitres à Sophie, il n’est pas question des droits et devoirs des femmes mais bien du mariage et de bien choisir son futur mari…
    Parler de féminisme pour cette période est infondée puisque le terme n’existe pas.

    Pourriez-vous m’indiquer où vous avez lu ou trouvé que des écrivains la méprisent ? Car je n’ai pas trouvé beaucoup de critiques virulentes à son égard.

    Sinon, c’est une belle initiative que d’inciter à faire lire les œuvres de Constance de Salm !!
    Mais attention aux erreurs…

    Bonne soirée,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *